9 août 2021

Qigong et médicaments

Par Nadège

Que penser du lien entre Qigong et médicament ? Beaucoup ne savent pas que faire de leurs médicaments quand ils arrivent ici (au centre Huaxia).

En fait, il y a deux situations possibles:

  • Soit l’arrêt des médicaments n’est pas dangereux pour le malade et il devrait alors arrêter progressivement. Vous avez pris ces médicaments depuis des années mais vous n’êtes pas guéri, c’est juste que votre corps est devenu un stockage pharmaceutique ! votre corps est rempli de substances pharmaceutiques et vous êtes toujours malade donc continuer à prendre ces médicaments ne vous guérira pas.
  • Mais il y a aussi des cas où, si vous arrêtez vos médicaments, votre état va empirer ! Par exemple, les diabétiques doivent prendre chaque jour de l’insuline

Si vous arrêtez soudainement les injections, cela risque d’être dangereux. Ou pour les patients souffrant d’hypertension sévère qui prennent des médicaments depuis des années ; s’ils arrêtent d’un coup, le corps ne supporterait pas. Idem pour les patients avec de l’insuffisance cardiaque, ils ne supporteraient pas d’arrêter subitement leurs médicaments. Parce que les patients atteints de ces maladies ont besoin de médicaments maintenir leurs fonctions physiologiques normales. Et donc, il ne faut pas arrêter brutalement.

Mais vous n’allez pas prendre des médicaments à vie ! Et vous ne pouvez pas constamment faire des aller-retours entre médication et qigong ! Par exemple, si vous vous injectez 40 unités d’insuline chaque jour. Je me permets de vous demander : pourquoi, après 5 ans de pratique du Qigong, vous avez encore besoin de 40 unités d’insuline par jour ?

Pourquoi?

Certains se disent : « La pratique du Qi Gong ne peut-elle pas favoriser la sécrétion d’insuline ? et permettre un retour du pancréas à la normale ? » Cette pensée est trop naïve.

Pourquoi?

Prenons l’exemple du diabète (et c’est pareil pour les autres maladies). Vous êtes diabétique, vos fonctions corporelles sont déséquilibrées. Vous n’avez plus l’équilibre. vous équilibrez par des médicaments. Vos fonctions corporelles ont retrouvé l’équilibre grâce à l’insuline. Alors, le Qi Gong ne vous aidera pas à ajuster la sécrétion d’insuline. Parce que vous avez déjà suffisamment d’insuline dans votre corps, pratiquer le Qi Gong ne vous aidera plus à sécréter plus d’insuline. La pratique du Zhineng Qigong permet un ré-ajustement du corps de deux manières.

Ce qui est en trop, sera diminué ; ce qui est en insuffisance, sera produit.

Le corps s’ajuste toujours au niveau normal. Mais comme vous trouvez l’équilibre par les médicaments, pratiquer le Qi Gong ne vous aidera pas à sécréter plus d’insuline. Parce que si l’insuline monte, la glycémie va baisser, et le corps perdra son équilibre. Certaines maladies nécessitent une médication sur le long terme Mais si elle reste au même dosage, peu importe le temps que vous pratiquez le Qi Gong, la maladie perdurera.

Alors comment faire?

D’un côté il faut prendre des médicaments à vie, et d’un autre côté la maladie ne peut être guérie sans arrêter les médicaments.

Comment faire?

Vous pouvez arrêter petit à petit. N’arrêtez pas d’un coup. Par exemple, vous aviez l’habitude de prendre dix comprimés pour être bien. Maintenant, vous ne pouvez prendre que neuf ou huit comprimés. Alors, vous vous sentirez un peu moins bien mais il n’y aura aucun danger. et vous pouvez atteindre un niveau normal par la pratique du Qi Gong. Ensuite, vous réduisez à nouveau le médicament et ne prenez que sept ou six comprimés. Votre fonction sera à nouveau déséquilibrée, et le Qi Gong vous rééquilibre. Ensuite, ne prenez que cinq ou quatre comprimés. Votre fonction sera à nouveau déséquilibrée, et vous pouvez le rendre normal en pratiquant à nouveau le qigong. Vous pouvez créer un état de déséquilibre petit à petit, puis équilibrez le déséquilibre en pratiquant le Qi Gong. Au final, vous ne prendrez plus de médicaments mais vous serez bien. Ainsi, votre maladie sera complètement guérie. C’est de cette manière que nous devrions considérer le lien entre Qigong et médication.

Est-ce qu’on peut guérir plus rapidement ?

Tout le monde ne progresse pas aussi rapidement grâce au Qigong Pour certains, cela va vite et ils ont guéris après seulement quelques jours ici. Mais pour la plupart des gens, retrouver la santé est un processus. Par conséquent, le médicament doit être progressivement diminué, il doit l’être. Et à chaque une fois que les fonctions du corps retrouvent équilibre et normalité, le médicament doit être réduit à nouveau. Ne pensez pas comme ça : « Laissez-moi d’abord me stabiliser. » Si vous vous voulez de la stabilité, le changement sera lent. A chaque fois que vos fonctions physiologiques retrouvent l’équilibre, vous devez à nouveau réduire les doses de médicament. Bien sûr, pour certaines maladies cela doit se faire sous le contrôle d’un médecin. Si vous avez une réaction pendant le processus de diminution des médicaments, vous devez le signaler à votre professeur et à votre médecin tout de suite. Beaucoup de gens ici sont des patients, nous devons donc faire attention à cet aspect. Pour certaines maladies, des médicaments peuvent être supprimés sans danger. Si c’est le cas, il ne faut pas toujours se réfugier dans le confort des médicaments. Certaines personnes sont habituées à prendre des médicaments. S’ils n’en prennent pas pendant une journée, ils sentiront un manque.

  • « Hum, qu’est-ce qui semble manquer aujourd’hui ? »
  • « Ah, j’ai pas encore pris mes médicaments ! »
  • « ok, je vais en prendre. »

Mais ces médicaments sont-ils vraiment utiles ? Ils savent que c’est inutile, mais comme ils les prennent depuis des années, Ils ont l’impression d’avoir un vide dans l’estomac s’ils ne le prennent pas. Quand ils prennent le médicament, l’estomac est stimulé, ils vont mieux. Sinon, ils ont toujours l’impression d’avoir oublié quelque chose. Dans ce cas, la médication est inutile, et il n’y a aucun danger de l’arrêter,

Je vous suggère donc d’arrêter.

Certaines personnes disent qu’elles ne peuvent pas dormir sans médicaments : ou qu’elles sont énervées. Si c’est votre cas, alors vous pouvez vous contenter de prendre des somnifères.

Mais…

Beaucoup d’insomniaques s’endorment très facilement après avoir pratiqué le Qi Gong. En fait, ce n’est pas que tu ne peux pas dormir sans prendre de médicaments, c’est un problème psychologique. J’espère que vous pourrez vous débarrasser rapidement de cette illusion psychologique. Si vous pensez toujours à prendre des médicaments, votre esprit est rempli d’informations sur les médicaments,

Médecine, médecine, médecine… vous oubliez le Qi.

J’ai dit que vous devriez penser davantage au Qi. Mais quand vous pensez à la médecine, vous ne pensez pas au Qi. Vous avez oublié le Qi. Plus vous pensez à la médecine, moins vous faites attention au Qi, et la place que le Qi Gong occupe dans votre esprit diminue. Alors, les effets du Qi Gong vont s’affaiblir.

Certaines personnes peuvent penser : « Je veux les deux. Je pratique le Qi Gong et je prends des médicaments. Je fais les deux. » En fait, ces personnes ont tendance à accorder plus d’importance à la médecine, mais pas assez d’attention au Qi. Cela vient de mes nombreuses années d’expérience. Ils ne croient pas profondément au Qi Gong.

Ils se disent : « Oh ! Et si quelque chose ne va pas si je ne prends pas le médicament ? » Vous voyez, ils ne croient pas profondément au qigong. « Et si quelque chose ne va pas si je ne prends pas le médicament ? » S’ils prennent les médicaments, ils croient qu’ils seront en sécurité et soulagés. S’ils ne le prennent pas, ils croient qu’ils auront des problèmes. Le Qi Gong ne leur est pas indispensable. Il n’y a pas assez d’attention au Qi Gong dans leur esprit.

Les élèves doivent prendre cela au sérieux. Vous devez vous poser cette question du point de vue du Qi Gong. « Seul le Qi Gong peut me sauver. » Vous devez penser comme ça. « Les autres sont des compléments au Qi Gong et sont superflus. » Vous devez penser de cette façon. Pour certaines maladies, vous devez prendre des médicaments mais dites-vous que vous pourrez arrêter bientôt. » « Bien que j’ai encore besoin de médicaments maintenant, jamais je n’en dépendrai. »

De plus, quand vous prenez vos médicaments, vous pouvez changer vos vieilles habitudes. Vous aviez l’habitude de prendre trois pilules. Maintenant, vous devez changer. Après avoir mis trois pilules dans votre main, Vous pouvez penser « Je ne prends pas de médicaments, mais Hunyuan Qi. » « Ce sont trois pilules de Hunyuan Qi. » Vous devez penser comme ça. « Je prends le Qi et ma maladie sera guérie. » Vous pouvez également verser trois pilules et envoyer du Qi aux pilules.

La-Qi, La-Qi…; Guan-Qi, Guan-Qi…

Donnez de bonnes informations, « Le Hunyuan Qi des pilules est abondant, le Qi du champ de Qi pénètre dans les pilules. » « Les pilules ont plus de Hunyuan Qi, elles ont été différentes des pilules ordinaires. »

Et vous soupesez les pilules dans la main et dites : « Chères pilules, vous êtes du Hunyuan Qi, vous êtes trop mignonnes ! »

Voilà, c’est bien !

Si vous pouvez faire cela pendant que vous prenez des médicaments, vous avez ce genre de conscience dans votre esprit, l’effet que votre médicament peut faire sera très différent. Il a à la fois l’effet de la médecine et du Hunyuan Qi. Les deux effets ont été additionnés.

Si vous avez aimé cet article, sentez-vous libre de le partager :-)